Aller au contenu
Extractivism_policybrief-Letterhead_edited

Extractivism Policy Brief 1/2022 – disponible maintenant !

Les ressources naturelles sont le pilier essentiel de l’humanité : Elles apportent les matières premières et l’énergie utilisées pour les activités économiques et humaines. Au XXIe siècle, les matières premières et les porteurs d’énergie restent l’un des éléments les plus essentiels de l’économie mondiale. Plus de 100 pays sont spécialisés dans l’extraction et l’exportation de matières premières. Les matières premières affectent directement les moyens de subsistance d’au moins un quart de la population mondiale qui vit dans des pays dépendant des exportations de matières premières. Ces pays ont installé l’extractivisme comme modèle de développement.

La problématique des ressources naturelles va continuer à prendre de l’ampleur dans les années qui viennent. Le changement climatique permet la décarbonisation, ce qui impose de repenser les lois du mouvement de l’économie mondiale. La seule option pour influencer le changement climatique est de pousser à une transition énergétique mondiale. Cette poussée nécessite à nouveau un changement de la base de ressources, tant pour la production que pour la consommation, à l’échelle mondiale. En bref, le changement climatique signifie un changement énergétique, qui se traduit par une modification des modes de production et de consommation des matières premières. Ce changement a de graves conséquences pour de nombreux pays, le système international et l’économie mondiale.

Ce Extractivism Policy Brief soutient que

  • l’extractivisme est le côté obscur de la soutenabilité

  • les matières premières et les produits de base sont les piliers de l’économie mondiale

  • l’extraction et l’exportation de matières premières conduisent à l’extractivisme en tant que modèle de développement.

  • l’extractivisme est persistant, sujet à des crises, et affecte les constellations nationales et internationales

 

Télécharger ce Extractivism Policy Brief [en anglais]