Nada dura para siempre: Neo-extractivismo tras el boom de las materias primas

Nada-dura-para-siempre_Cover

Dans le contexte des prix élevés du marché mondial au début du XXIe siècle, de nombreux États exportateurs de matières premières ont connu un énorme boom économique. Dans ce contexte, l’Amérique latine a attiré l’attention internationale pour son modèle de développement fondé sur le néo-extactivisme. Elle a réussi à combiner une prospérité économique (relative) avec des succès considérables en matière de développement social et de légitimité démocratique. Dans le même temps, des voix critiques ont accentué les conséquences socio-écologiques négatives liées à l’exploitation intensifiée des matières premières et de la nature sujette aux crises du modèle de développement néo-extractiviste. Avec la baisse significative des prix des matières premières sur le marché mondial depuis 2013/2014, la vulnérabilité du néo-extractivisme est devenue évidente. Dans la crise actuelle, de nombreux succès de développement du début du XXIe siècle sont remis en question.

La nouvelle publication « Nada dura para siempre : Neo-extractivismo tras el boom de las materias primas » examine les conséquences économiques, sociales, politiques et socio-écologiques du néo-extractivisme, ainsi que l’impact de l’effondrement des prix sur les modèles de développement basés sur les matières premières en Amérique latine. En particulier, les contributions discutent des défis et des stratégies futures possibles pour une transformation durable des modèles de développement latino-américains. Le livre rassemble les résultats de recherche d’une coopération entre le Département des relations internationales et inter-sociétales et le Centre international pour le développement et le travail décent de l’Université de Kassel et l’Unidad de Información Socio-Ambiental de l’Universidad Andina Simón Bolívar à Quito / Équateur.

Burchardt, H.-J., Domínguez, R., Larrea, C. & Peters, S. (Eds.) (2016). Nada dura para siempre: Neo-extractivismo tras el boom de las materias primas. UASB-ICDD.